A propos

Idées reçues à propos de l’absinthe

Ça rends fou?
NON – A l’époque, la consommation moyenne était de 12 verres d’absinthe par jour! Ce n’était donc pas l’absinthe le problème, mais bel et bien l’alcoolisme! Aucun composant causant la folie n’a été découvert dans l’absinthe.

C’est interdit?
NON – L’absinthe est produite et autorisée en France. Elle a connue une longue période de prohibition (Pour de mauvaises raisons), mais est de nouveau autorisée librement sur le marché, elle réapparaît en France sous son vrai nom en 2011.

On a retiré la molécule?
NON – Les vraies absinthes sont distillées comme au XIXème siècle, la thuyonne (Huile essentielle de plante d’absinthe), a toujours été présente en petite quantité, hier comme aujourd’hui.

Ça donne des hallucinations?
NON – Le fantasme collectif a rapproché l’absinthe de la drogue alors que la réalité est bien différente. L’absinthe n’est pas hallucinogène, vous avez autant de chance d’avoir des visions en buvant un verre d’absinthe qu’en buvant un verre de whisky.

Ça fait au moins 80°?
NON – Les absinthes très fortes en alcool sont en général de mauvaise qualité. Le taux d’alcool est de minimum 45 degrés mais la plupart titrent plutôt entre 50 et 65 degrés, voire jusqu’à 75 degrés.

C’est vert?
OUI et NON – Il existe des absinthes blanches, vertes et même colorées. L’absinthe « de base », celle sortant de l’alambic est blanche. L’absinthe verte est une absinthe blanche colorée par une infusion de plantes. Il existe malheureusement aujourd’hui beaucoup d’absinthes colorées artificiellement d’un vert vif, voir fluo, mais il ne s’agit absolument pas de la vraie couleur de l’absinthe.

Il faut faire flamber le sucre?
NON – La véritable préparation se fait sans artifices pyrotechniques. Flamber le sucre est une invention purement commerciale, apparue dans les années 2000 en République Tchèque afin d’attirer le client dans les bars. Malheureusement, même si c’est beau, cela ne va faire que brûler l’alcool et tuer les arômes de votre absinthe.

Ça se boit en shot?
NON – L’absinthe est à l’origine un apéritif, une boisson conviviale où l’on prend son temps, pas un spiritueux qui se boit pur et/ou en shot. Il existe quelques absinthes qui peuvent se boire sans eau, mais ce sont des recettes spéciales.

Comment boire son absinthe?

Il faut d’abord savoir que l’absinthe se prépare toujours avec de l’eau, c’est un alcool trop fort pour être dégusté pur et qui ne révèle ses arômes qu’une fois dilué.

Dans votre verre, ajoutez une dose d’absinthe, puis deux ou trois doses d’eau. L’eau doit être ajoutée lentement, idéalement au goutte à goutte, afin de laisser les huiles essentielles des différentes plantes se révéler à mesure de la dilution. Vous verrez également ainsi se développer le trouble, formant de petits nuages avant de créer une opacité dans tout le verre.

Vous pouvez la consommer avec du sucre. Cette façon de faire est appelée « rituel à la Française ». Contrairement aux absinthes Suisses qui sont majoritairement des « blanches », et donc relativement douces, les absinthes Françaises sont à l’inverse majoritairement « vertes » et habituellement plus fortes et plus amères. Leur goût complexe a amené à utiliser un sucre afin de les rendre plus douces. Pour cela, posez une cuillère à absinthe sur votre verre et déposez-y un sucre avant de faire couler l’eau sur celui-ci. Le sucre va se dissoudre lentement pendant que l’absinthe se trouble.

Envie d’en savoir plus?

Nous vous invitons à consulter les sites suivants:

Maison de l’Absinthe

Route de l’Absinthe

Le Musée Virtuel de l’Absinthe

Absinthe Museum Auvers-sur-Oise

L’Absinthe.ch